La Ferme Saint Germain

Nos méthodes de culture

Le pain de Mathilde

Nos produits

Le marché des filles

Mathilde, Pascale, et Mark : au four et au moulin

La transfo

Au début, y avait que les filles, au fournil. Elles y allaient de bon coeur.
Un peu essoufflées quand-même, elles ouvrirent leur domaine réservé à la gente masculine et accueillirent Mark, so british, à la boulangerie. Elles s’en félicitent encore…
Depuis elles investissent leur surplus d’énergie dans de nouvelles activités.

Le trio gagnant s’active principalement dedans, bien au chaud, été comme hiver :


Pas le temps de s’ennuyer ni de dire ouf !

Edouard, Nicolas, Léo, aux champs et à la technique !

Les cultures

Il était une fois deux larons, deux intenables garnements.
Toujours à l’affût d’une découverte à faire, d’un procédé à expérimenter, d’une machine à construire, d’une technique à maîtriser, d’une passion dans laquelle se jeter. Tout ça au service du vivant.
Un moment déjà que la bio ne leur suffit plus. Jouer avec la lune, les élémentaires, les élémentaux est bien plus rigolo : la biodynamie les occupe bien.

Vous les trouverez – si vous les trouvez ! – probablement dehors :


Les actus de la Ferme Saint Germain

articles plus anciens...

Recevez les actus de la ferme Saint Germain